Non à Blair

Publié le par mike

NON à Blair ! ] - [ mik @ 00:08:40 ]
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
SH2054EnCliquez sur l'image pour l'agrandir suivant un peu la grosse bagarre entre britanniques et autres pays européens, j’étais à première vue en accord avec Blair qui veut une agriculture moins subsidiée, pour mieux notamment soutenir la recherche scientifique.
Puis, en réfléchissant mieux, je me dis que cela est un débat qui ne doit pas tromper.
De nos jours la recherche scientifique poursuit des objectifs plus clairs qu’il n’y parait : d’une part permettre de produire des dits « meilleurs produits » et de l’autre appliquer des analyses de la manipulation de la survie de l’espèce humaine.
Ne se trompe t’on pas de formule pour un mieux être ?
Je n’ai rien d’un conservateur. Mais ne doit-on pas créer une discipline capable de mieux analyser la relation de l’homme à son outil, à son environnement.
Bientôt si ce n’est déjà fait, les gosses de ville ne sauront plus que le lait vient d’une vache !
On a beau créer les artifices d’une « ferme » à la ville, cela suffit-il ?
L’outil actuel de travail risque, comme à certaines époques sous une forme différente, d’asservir notre humanité. L’équilibre des moyens et des fins se rompt sans véritable cri d’alarme. Peut-être celui d’un non français à la constitution européenne ?
La surabondance des produits, des biens mène t’elle à une vie plus humaine, plus conviviale ?
A force de penser futur de société, c’est comme dans notre vie personnelle, nous avons l’impression de manquer de temps. Le futur ne peut envahir à ce point le présent.
Tout  doit aller de plus en plus vite. Cette incertitude de l’avenir engendre un stresse ravageur.
La rentabilité maximale n’a plus de limites.
L’escalade de la technique fait payer cher ses résultats.
Non, moi je veux prendre le temps et « prêcher » encore de façon utopique et peu militante des modes de production conviviaux, un art de guérir qui est autre qu’une course folle à la négation de vieillir, de mourir.
Non, Monsieur Blair, l’agriculture vaut bien la recherche technologique !
Je ne me fais aucune illusion, la déaccoutumance de la croissance, si elle vient, sera longue et douloureuse. Je ne serai plus là pour la constater, mais je suis un papi qui ne peut m’empêcher de voir, d’imaginer ce que sera l’avenir pour ma petite fille.
Mik.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir



 
(4) Commentaires
23-06-2005, 14:56:32
a force de penser futur de société
paradoxe : si blair parles de futur de société, le reste de la population parle d'aujourd'hui (même pas demain, juste aujourd'hui). population, cette population qui carpe diem, qui live now, qui ne parle que d'instant présent parce que on ne sait jamais : une météorité, un tsunami, un cancer ... moi, je comprends plus rien. j'essaie de penser à long terme alors qu'à chaque minute qui passe, j'entends l'inverse (médias, population, etc...). dois-je alors faire comme tout le monde, vivre pour moi ? il semble que oui (thèse cine télé revuienne ou méthode cauétienne).
quinne

23-06-2005, 13:00:19
oui mik il dit qu'il élucubre mais en fait c'est bcp mieux qu'élucubrer lol, il va loin dans le reflexion au point qu'il n'y ai parfois plus grand chose à ajouter ! Bisous Mik ! Bonne fin de semaine !
astrid

23-06-2005, 06:07:54
coucou
je te souhaite une belle journée :-))))))
bizzzzz
http://biogenetique.skynetblogs.be
bio

23-06-2005, 02:27:45
J'ose
Je passe souvent,mais devant une telle érudition j'ai toujours hésité de poser un
commentaire.Je comprends le succès de ton blog.Liège est ma ville de naissance et
bien qu'habitant bruxelles elle reste plus que jamais ma ville de coeur.Juré je passerai souvent.Cordialement swing.
http://jazzfan.skynetblog.be
DUKE

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article